Artiste expressionniste contemporain, Bernard Buffet a connu son plus grand succès avec ses célèbres peintures de Clowns tristes. Évoquant à la fois le sombre et le clair, mais aussi le bonheur et la tristesse, ses visages de clown crucifiés sont même devenus sa marque de fabrique.

Biographie de l’artiste

Considéré comme l’un des plus grands peintres expressionnistes de son temps, Bernard Buffet est né en juillet 1928 à Paris et mourut en octobre 1999 dans sa maison de Tourtour. Sa mort a d’ailleurs été assez tragique, mais remplie de dignité selon lui, puisqu’après avoir présenté les symptômes de la maladie de Parkinson, 2 ans plus tôt, il n’avait plus les capacités pour peindre. Ainsi, il met fin à ses jours et s’est étouffé avec un sac en plastique portant sa signature.

Les débuts en art du peintre français ont commencé dès sa quinzième année quand il entre en tant qu’élève titulaire à l’École des Beaux-arts, qu’il quitte 2 ans après pour suivre son propre chemin. Même à l’époque, le peintre expressionniste était déjà perçu comme un élève doué et talentueux. À 20 ans, il a gagné le Prix de la Critique et en 1955, on lui attribue la première place au référendum octroyée par la revue Connaissance des Arts. Pour en savoir davantage sur ses œuvres, n’hésitez pas à visiter le site www.estades.com.

Les clowns, une marque de fabrique

Si les œuvres du peintre du courant expressionnisme deviennent de plus en plus appréciées, en 1973, le Japon lui ouvre un musée complet à Surugadari. À cet endroit, environ 8000 œuvres de l’artiste y sont présentées. Les thèmes favoris du peintre tournent autour des animaux, des hommes et des femmes nus ainsi que des paysages et des natures mortes, mais c’est dans les années 50 qu’il commence à peindre ses fameuses collections de visages de clown.

D’ailleurs, ces visages ont tellement marqué les esprits qu’ils sont devenus au fur et à mesure une sorte de marque de fabrique de l’artiste. Ils ont même contribué à faire la réputation de l’artiste expressionniste à travers le monde entier grâce à leur réalisation d’une grande transparence.

Les clowns tristes de Bernard Buffet

Désormais reconnu pour son œuvre expressionniste et son talent d’exception, Bernard Buffet s’est par la suite mis à peindre ses célèbres clowns tristes. Des clowns avec des visages gris et des fronts ridés sans compter la chevelure raide presque rare, mais surtout les mains crispées… Ces visages de clowns tristes sont comme mortifiés avec leur allure et leur couleur.

Ces peintures et leur réalisation ont d’ailleurs représenté la vie rongée par le malheur de la vie de l’artiste ; les traits en ligne noire secs et tranchants, les figures allongées et les teintes grises, ocres, noires et brunes. Ils dessinent systématiquement l’angoisse existentielle de Bernard Buffet qui finit par se suicider. Pour découvrir les clowns tristes du peintre français, cliquez ici.