Le dessin et la peinture sont désormais la passion de nombreuses personnes qui viennent chaque jour dans ce monde pour pouvoir créer de petites œuvres d’art, en apprenant des techniques pour mieux les représenter. L’une des méthodes de peinture les plus populaires et les plus appréciées est celle avec des couleurs à l’huile . La peinture à l’huile utilisant des pigments sous forme de poudre, mélangés à des bases d’huiles inertes et naturellement séchées (pavot, graines de lin , noix) ou essentielles. C’est une technique assez complexe , qui se produit en superposant les couleurs avec des couches plus ou moins corsées. Il nécessite un soin particulier lors de la dilution, du mélange et de l’ étalement sur les supports et il est utilisé pour peindre des paysages ou des sujets de nature abstraite sur toile, créant des nuances chromatiques et des effets de lumière difficiles à obtenir avec d’autres techniques de peinture . L’huile est un liant parfait , qui permet à la luminosité des peintures de rester inchangée dans le temps; son séchage lent permet également de corriger les éventuelles erreurs à tout moment. Pour éviter les effets de réfraction de la lumière gênants, les œuvres sont souvent peintes avec des substances opacifiantes. En quelques étapes simples, nous vous donnerons des conseils utiles sur la façon de peindre avec des couleurs à l’huile et vous permettront d’apprendre rapidement les secrets de cette technique.

Couleurs de base

Obtenez une série de couleurs “basiques”, comprenant: bleu outremer, jaune cadmium et ocre, rouge cadmium, cramoisi, blanc titane, noir vigne ou ivoire. L’une des caractéristiques de la technique à l’huile est la possibilité de mélanger les différentes nuances entre elles, pour obtenir de belles teintes et nuances. Lors du choix, ne vous laissez pas tenter par la rentabilité des tubes, car il y a très souvent des produits de qualité inférieure et de très mauvaise qualité qui rendent le travail difficile et frustrant.

Palette

En tant que palette, en plus de la classique en bois, vous pouvez opter pour de vieilles assiettes en céramique ou en plastique, à condition qu’elles aient un fond blanc pour mieux percevoir les tons de couleur. Obtenez des pinceaux synthétiques ou naturels de différentes tailles, avec des pointes plates et arrondies; un vieux chiffon et un pot pour les nettoyer. Préférez les toiles de trame épaisses et fines pour peindre à petite échelle, car elles vous permettent de mieux définir les détails. Pour les peintures à plus fort impact expressif, les plus clairsemées et grossières sont indiquées, par exemple le chanvre.
N’oubliez pas que la surface sur laquelle vous allez peindre doit avoir un apprêt adéquat (c’est-à-dire une préparation de la base), afin d’obtenir d’excellents résultats.

Mélangeur de couleurs

L’huile de lin (en raison de son élasticité) est plus appropriée comme milieu de mélange, mais l’huile de pavot et de noix convient également. Les couleurs peuvent également être diluées avec les essences, tout d’abord celle de “térébenthine” (obtenue avec des résines naturelles). À ce stade, préparez la zone de travail, portez des vêtements de peu de valeur pour éviter de les ruiner, et commencez à créer un croquis sur la toile avec un crayon à pointe fine, juste pour établir des lignes directrices. Laissez libre cours à votre imagination, quelle que soit la technique. Commencez par appliquer la couche de couleur la plus liquide, puis passez à la couche la plus dense. À la fin du travail, nettoyez les pinceaux, conservez la palette, laissez sécher et ajoutez une couche de laque pour protéger le tableau.
La peinture à l’huile ne fait pas partie des techniques les plus simples et les plus immédiates à apprendre, mais évidemment comme tout demande du temps et de la constance, ainsi que beaucoup d’exercice pour être maîtrisé.