Si vous avez déjà visité Haarlem et Amsterdam, pourquoi ne pas changer pour une ville peut-être moins connue mais tout aussi intéressante ? Que vous soyez féru d’art, d’histoire ou simplement curieux de découvrir l’une des plus belles villes des Pays-Bas, Leiden (en néerlandais) vaut le détour.

L’histoire d’une ville au siècle d’or néerlandais à travers le musée municipal De Lakenhal

Situé en Hollande-Méridionale, à quelques kilomètres des bords de la mer du Nord et de La Haye, Leiden est un ancien carrefour d’art et de commerce. C’est à la fin du XVIème siècle que cette ville connaîtra son plus grand essor, profitant du « siècle d’Or néerlandais ». Cité historique de drapiers, centre historique de la libération de l’occupation espagnole par le prince d’Orange, William le Taciturne, ville de naissance de Rembrandt et tant d’autres artistes, c’est une étape phare de l’histoire fascinante des Pays-Bas. Après avoir parcouru les 88 canaux qui traversent la ville en bateau, pourquoi ne pas faire un tour au musée De Lakenhal ? Non seulement le musée est un bijou architectural entre classicisme et modernité, mais il recèle également une collection incroyable de peintures des maîtres hollandais comme Rembrandt et ses contemporains, mais aussi des artistes plus récents comme Theo van Doesburg, proche de Piet Mondrian.

Les collections du Lakenhal

Le musée de Lakenhal est le musée municipal de la ville de Leiden depuis 1641. Ses collections retracent l’histoire de cette ville à travers ses arts décoratifs, comprenant une impressionnante collection d’environ 23000 œuvres, dont des vaisselles et carreaux de faïence, témoignage du savoir-faire ancien des grands artisans hollandais à travers les siècles. Sa collection de peintures, et notamment de tableau de Rembrandt, n’a rien à envier aux autres musées des Pays-Bas, que ce soit ceux d’Amsterdam ou de Haarlem. L’espace d’exposition est organisé autour de huit parcours d’exposition : le siège de Leiden, la cité comme centre culturel du siècle d’or, la fondation de l’Université (où Rembrandt a étudié), la religion au Moyen-Âge et à la Renaissance, l’histoire de sept siècles de draperie leydoise, des collections du XVIIIème siècle, des œuvres d’artistes contemporains et une exposition sur l’architecture du musée même. Et jusqu’au 9 février, le Lakenhal a le plaisir de vous présenter une exposition intitulé “Le jeune Rembrandt et le siècle d’or”, très bien présentée sur aufildeslieux.fr, rassemblant les œuvres de jeunesse du peintre et de ses contemporains leydois.

L’exposition d’œuvres du jeune Rembrandt : “Le jeune Rembrandt et le siècle d’or”

Vous avez peut-être déjà visité le musée Rembrandt d’Amsterdam, mais le musée de Lakenhal propose actuellement des œuvres de jeunesse rarement vu du maître. Parmi une sélection de 40 peintures, 70 gravures et 10 dessins que le maître a réalisé entre ses 18 et 28 ans, vous ne pourrez qu’être subjugués par la beauté précoce de son art qui annonce ses chefs d’oeuvre futurs. En accompagnement, l’exposition événement propose aussi un bon nombre d’oeuvres de contemporains de Rembrandt, complément intéressant à la très riche collection permanente.