L’un des endroits qu’un amateur d’art devrait absolument visiter au moins une fois dans sa vie est le musée du Prado qui est situé à Madrid, en Espagne. C’est l’une des plus riches galeries d’art et musées du monde. El Museo del Prado est une grande pinacothèque avec non seulement une merveilleuse collection de peintures espagnoles du XIe et du VVIIIe siècle mais aussi les œuvres de peintres du monde. Dans ce musée, vous trouverez les tableaux des maîtres les plus talentueux et les plus célèbres, à commencer par ceux qui ont porté le nom de la peinture espagnole sur la scène internationale.

Le musée du Prado est situé dans une zone centrale de la ville, avec un grand jardin égayé d’arbres et entouré de monuments. Pour pouvoir profiter au mieux de l’expérience de la visite complète du musée, il vous faudra aménager quelques heures dans votre emploi du temps. Pour une visite ininterrompue et tranquille, il est conseillé de le visiter en jour de semaine, lorsque l’affluence du public est moins importante.

L’histoire du Musée du Prado

La construction du bâtiment qui abrite encore aujourd’hui le musée du Prado a été commandée par Charles III d’Espagne à l’architecte Juan de Villanueva, qui a également conçu le jardin botanique adjacent. Charles III a laissé à Villanueva une grande liberté d’action et de mouvement, à tel point que le résultat final a été très différent du projet original approuvé en 1786.

Au début du XIXe siècle, à l’achèvement des travaux, le musée risque d’être détruit du faut de la guerre d’indépendance et l’arrivée des troupes françaises : le bâtiment fût utilisé à des fins militaires. Plus tard, en 1818, le roi Ferdinand VII et son épouse ont exprimé leur intention de récupérer la structure du palais, en confiant les travaux au meilleur disciple de Villanueva, Antonio Lopez Aguado.

Le musée, initialement intitulé “Museo Real de Pinturas”, a officiellement ouvert ses portes le 19 novembre 1819, présentant au public les meilleures œuvres de la collection royale espagnole. Par la suite, le musée a reçu des fonds du Museo de la Trinidad, qui a fusionné avec le Prado en 1974.

El Paseo del Prado

El Museo del Prado est l’un des principaux musées du boulevard « El Paseo del Prado ». Ce boulevard regroupe les principaux musées et espaces culturels de Madrid, tel que le Musée national Thyssen Bornemizsa ou le Jardin Botanique Royal. Ce serait donc là une occasion pour vous de découvrir des musées, des paysages culturels à Madrid. Vous pourrez toujours choisir l’option de le visiter en plusieurs jours et habiter dans le quartier pour pouvoir profiter non seulement du Musée du Prado mais aussi des principaux musées d’art du Paseo del Prado.

Le Paseo del Prado est candidat au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que paysage culturel. Il a accueilli plusieurs palais et bâtiments publics.

Comment visiter « El Museo del Prado »

Vous aurez le choix entre trois entrées au musée du Prado : la Puerta de Velazquez, qui est l’entrée principale ; l’entrée de los Jerónimos qui est reservée aux billets pour les expositions temporaires) et l’entrée de Murillo, qui est celle des groupes avec réservation.

Si vous ne savez par où commencer, vous pourrez toujours choisir l’un des trois parcours proposés par les organisateurs ou alors faire le choix de l’audio-guide qui vous permettra de visiter le musée du Prado dans un ordre chronologique.

Le musée étant immense, il est conseillé de prendre un plan, gratuit, afin de vous guider vers les expositions qui vous intéressent.

Lorsqu’une pause s’imposera, vous pourriez prendre un café dans la cafétaria du rez-de-chaussée.

Que visiter au Musée du Prado

À l’intérieur du musée du Prado, vous pouvez admirer des peintures appartenant à de grands maîtres et artistes du passé et du présent. Il y a les tableaux de Michelangelo Merisi, dit “Caravage”, parmi lesquels se distingue l’œuvre intitulée “David et Goliath”.

Un autre auteur bien connu présent au Musée du Prado est Raffaello, avec ses œuvres intéressantes telles que “L’andata al Calvario” (Le chemin de croix de Jésus-Christ au Mont Calvaire). Une autre représentation à thème religieux est celle de Guido di Pietro, connu sous le nom de Beato Angelico, qui a magistralement peint le moment de l’Annonciation.

Si les peintres espagnoles font la fierté du musée, il existe aussi au sein du « Museo del Prado » d’autres artistes des écoles françaises, hollandaises et allemandes, avec les œuvres de Dürer, Rembrandt ou encore Watteau, Van der Weyden et Bosch.

Outre les peintures, il y a aussi une section consacrée aux sculptures au Musée du Prado. Ils sont plus de neuf cents, de l’art classique au XIXe siècle. Il existe également des sculptures réalisées par des artistes italiens, qui méritent d’être admirées par le public. Par exemple, la “Vénus” de Bartolomeo Ammannati.