Les Demoiselles d’Avignon de Pablo Picasso a été réalisé en 1907. Il s’agit d’une huile sur toile de 243,9 x 233,7 cm qui est actuellement exposée au Museum of Modern Art de New York. La réalisation de ce tableau a été un voyage complexe et laborieux pour Picasso, qui a passé plusieurs mois à préparer des esquisses et des projets avant sa réalisation finale.

Le cercle d’artistes et de collectionneurs que Picasso fréquentait à cette époque était très critique à l’égard de l’œuvre et d’un type de peinture qu’il ne pouvait pas comprendre. La prochaine analyse sera très différente : c’est l’une de ses œuvres les plus célèbres car elle marque le début de sa période cubiste.

Les Demoiselles d’Avignon 

Le sujet central de l’œuvre est la reconstitution d’un bordel à Barcelone, et cette reconstitution ne change pas dans les réalisations ultérieures. En regardant le tableau, on voit cinq figures féminines nues, partiellement enveloppées dans des tissus ou des bandes de vêtements. Au départ, il devait aussi y avoir un homme et un jeune homme, qui auraient été confrontés à cette scène en s’éloignant de la toile. Ces deux sujets ont disparu dans des ouvrages ultérieurs.

Les Demoiselles d’Avignon, un travail qui défie “Le Bonheur de Vivre” de Matisse

Le grand artiste Henri Matisse fut un célèbre peintre qui a mis en avant des aplats de couleurs de type gouaches et des sculptures géométriques de l’espace pour réaliser cette œuvre atypique. Initiateur de l’art du fauvisme, il met tout son savoir-faire dans “Le Bonheur de Vivre”, qui par la suite sera exposée chez les Stein. Sa toile a exercé une influence considérable sur Pablo Picasso qui, a ensuite pris cette œuvre comme un défi. Quelques temps plus tard, Picasso fait connaître sa beau tableau “Les Demoiselles d’Avignon”.

La “rivalité” entre Pablo Picasso et Henri Matisse

Depuis que Picasso a lancé un défi à Matisse, l’influence de l’un sur l’autre s’est développée au fil du temps même si les deux artistes se parlent souvent. Pablo Picasso a été choisi par le célèbre auteur du poème “Parade” par Jean Cocteau pour les décors et les costumes des acteurs. Henri Matisse quant à lui, fut choisi pour les costumes et les décors du ballet d’Igor Stravinsky intitulé “Le chant du Rossignol”.

La particularité de la toile de Picasso

Plus tard, Picasso transforme le tableau en une composition dans laquelle les formes s’emboîtent, constituant une vision dans laquelle les femmes assument des poses décomposées, sans espace ni continuité dans l’observation de l’œuvre. Les visages des deux femmes de droite rappellent la sculpture africaine dont l’auteur était un érudit passionné, bien que la disposition du visage de la femme assise à droite et en bas, dont le visage est placé à l’envers, évoque également les peintures égyptiennes. Cependant, l’élément le plus important du tableau concerne la représentation géométrique dans laquelle les corps, les formes et les objets représentés apparaissent dans une seule vision, une sorte de condensation de tous les points de vue que Picasso utilise pour cadrer un sujet.

Il n’y a pas de fond dans l’oeuvre “Les Demoiselles d’Avignon”, tout reste comme en vol stationnaire, on a presque l’impression que cela va déborder sur le spectateur et la sensation visuelle qui en ressort est d’une imperméabilité absolue du tableau, rien ne passe, il n’y a pas d’espace pour reposer l’oeil, donc la vision du spectateur est comme celle de l’artiste : totalisante.