À Londres, il y a l’un des plus beaux musées du monde : la National Gallery, située au centre de Trafalgar Square.

La capitale britannique abrite un musée national qui mérite une visite. La London National Gallery, fondée en 1824, n’avait à ses débuts que quelques collections d’œuvres d’art. Mais aujourd’hui, le panorama artistique que vous pouvez admirer est vraiment vaste, puisqu’il comprend environ 2 300 peintures datant du XIIe siècle et d’autres plus modernes.

Pour ceux qui visitent Londres, il n’est pas difficile de se rendre à la National Gallery, car son siège est situé au centre de Trafalgar Square, la place avec la célèbre colonne dédiée à l’amiral Horatio Nelson. En général, la collection d’art principale peut être consultée gratuitement, tandis que les collections “spéciales” et les expositions sont payantes. Elle est considérée, à juste titre, comme l’une des plus belles galeries d’art du monde.

La naissance de la National Gallery

Contrairement à d’autres pays européens, qui ont fondé des galeries et des musées nationaux par la nationalisation de collections d’art appartenant auparavant à des familles royales ou princières, le Royaume-Uni n’a jamais ressenti le besoin de rassembler la production artistique nationale dans un musée afin de l’exposer au public avant 1824, date à laquelle le gouvernement a acheté trente-six tableaux au banquier Angerstein.

En 1826, les œuvres de la collection de Sir George Beaumont les rejoignent. Après quelque temps, le bâtiment qui abrite la galerie a commencé à s’effondrer. Il a donc été décidé de le déplacer dans un autre bâtiment (qui était lui aussi totalement inadéquat).

En 1832, la galerie a été à nouveau déplacée dans les écuries royales du quartier de Charing Cross, qui est devenu plus tard Trafalgar Square (considéré comme le “cœur” de Londres). Bien que plus tard, en 1850, quelqu’un ait demandé à déplacer la National Gallery dans un autre lieu, il a été décidé de la laisser à Trafalgar Square car elle était plus facilement accessible à tous. Depuis lors, le musée n’a pas changé d’emplacement.

Visitez la National Gallery

L’entrée à la National Gallery de Londres est gratuite. Vous pouvez donc envisager de fractionner votre visite en plusieurs fois. Ainsi, vous aurez le temps et le calme nécessaires pour voir toutes les œuvres d’art (et il y en a tellement !) à l’intérieur. Il est également conseillé, avant d’entrer, d’obtenir une liste des principales œuvres d’art à voir absolument. Pour ne pas perdre ses repères et risquer de ne pas se concentrer sur les choses les plus intéressantes.

Si vous avez des préférences pour certaines périodes historiques-artistiques par rapport à d’autres, vous pouvez limiter votre visite aux œuvres qui y sont incluses, dans les salles des galeries qui leur sont consacrées. La National Gallery est divisée en différentes salles (quatre groupes pour être précis) en fonction de la période historique. Les œuvres comprises dans la période entre 1250 et 1500 sont situées dans la zone bleue. Dans la région de Viola, on trouve les peintures réalisées entre 1500 et 1600. Dans la zone jaune, on trouve les travaux réalisés entre 1600 et 1700. Enfin, la zone verte comprend toutes les œuvres artistiques de la période allant de 1700 au début du XXe siècle. Dans cette dernière salle en particulier, on trouve les œuvres des impressionnistes (Van Gogh, Monet, Cézanne).

Principales œuvres exposées

Dans la salle 45 de l’Espace vert (1700-1900), nous trouvons des auteurs importants comme Van Gogh avec quelques œuvres très connues du grand public. L’œuvre intitulée “Les tournesols” de Van Gogh attire certainement les visiteurs dans cette salle. Mais il y en a d’autres du même peintre tout aussi beaux à admirer.

Dans la salle 38 se trouvent quelques œuvres de Canaletto, parmi lesquelles celle considérée comme la meilleure de sa collection personnelle : “Cortile dello Scalpellino”.

Dans l’Espace jaune (1600-1700), salle 32, sont exposées certaines des œuvres les plus importantes du Caravage et d’autres artistes contemporains.

Ne manquez pas de visiter la salle 58 dans le même espace, où vous pourrez admirer quelques peintures extraordinaires de Botticelli, comme “Vénus et Mars” (daté de 1485). Dans l’espace Viola, salle 8, vous pouvez voir quelques peintures de Michel-Ange et du Titien.

Parmi les peintures dont nous avons publié des études approfondies, nous aimerions mentionner La valiosa Temérairé, de William Turner ; Il sogno del cavaliere, de Raphael ; La Vergine delle Rocce, de Leonardo (deuxième version) ; Il ritratto dei coniugi Arnolfini, de Jan van Eyck ; Ragazzo mordu par un lézard, de Caravaggio.