La ville sans fin de New York compte mille lieux à visiter. Certains, malgré leur énorme patrimoine, ne figurent généralement pas sur la première liste des “choses à faire” dans la Grosse Pomme, comme le musée d’histoire naturelle. Mais ils le méritent. À New York, les musées ne manquent pas.

Histoire du musée d’histoire naturelle de New York

Le bâtiment de ce musée à Central Park est dirigé par les images de ceux qui l’ont rendu possible : le président Theodore Roosevelt, Albert S. Bickmor et le banquier J. P. Morgan. Le premier quartier général, créé en 1869, se trouvait dans un ancien arsenal à Central Park. En 1874, les architectes Calvert Vaux et Jacob Wrey Mould ont commencé à construire un bâtiment néo-gothique sur le site actuel de Manhattan Square (sur la 79e rue, à l’ouest du parc) qu’ils ont inauguré trois ans plus tard. Il occupe aujourd’hui plusieurs blocs d’une superficie totale de 50 000 mètres carrés où sont exposées 30 millions de pièces, réparties sur quatre étages, avec des informations exhaustives sur la vie sur la planète Terre, son évolution, les écosystèmes, etc.

La visite

Le Musée d’Histoire Naturelle de New York se divise en 5 étages et toutes les salles répondent à un thème spécifique. Vous pouvez visiter le Musée d’histoire naturelle de New York pour très peu d’argent. Ils utilisent le système “pay as you wish”. Vous serez accueillis par des squelettes d’énormes dinosaures montés avec leurs os fossiles d’origine, puis la visite se poursuivra à travers les nombreuses salles organisées par thèmes et continents. Le Musée d’Histoire Naturelle est ouvert de10h à 17h45 tous les jours (hormis le jour de Thanksgiving et le 25 décembre).

Que peut-on y voir ?

Vous pouvez voir, par exemple, la reproduction grandeur nature d’une baleine bleue de 29 mètres de long capturée en 1925 ; les plus gros joyaux du monde, comme une topaze bleue de plus de 4 kilos, un rubis de 100 carats et l’étoile de l’Inde, le plus gros saphir existant, qui pèse 463 carats. Vous y verrez des météorites (la plus grosse tombée des États-Unis est exposée ici), de la paléontologie et des animaux en général, disséqués ou reproduits avec différentes techniques dans des dioramas qui recréent des scènes de leur vie normale. Il y a également de la place pour les cultures amérindiennes et le planétarium Hayden, dans l’annexe du Rose Center of Earth and Space, où des projections vidéo modernes et des effets spéciaux révèlent les secrets scientifiques de l’univers. Des heures et des heures de visites et de divertissements en pleine ville, à deux pas de votre hôtel à New York, comme tant d’autres choses. Entre la découverte de spécimens, d’animaux ou encore de dinosaures, le Musée d’Histoire Naturelle de New York est une vraie institution scientifique qui promet de vous en mettre plein les yeux.